essai déco pour forum
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le lait maternel (pollution, mise en route etc...)

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Le lait maternel (pollution, mise en route etc...)   Mer 10 Avr - 16:09

Un post qui vous permettra d'enfin comprendre son fonctionnement.
Il est très important pour une jeune mère de savoir comment fonctionne ce dernier sur bébé afin d'avoir un allaitement serein.
Elle se posera moins de question, et en cas de soucis saura quoi faire avec sérénité.

:petitcoeur: LE COLOSTRUM
Ce premier lait est souvent mal compris du personnel médical, il n'est pas rare qu'on vous explique avec une ardeur peu commune que votre lait n'est pas nourrissant, ou que vous n'en n'avez pas, car biensur ' bébé pleure' Very Happy
Alors biensur, maman venant d'accoucher, baisse hormonal, bébé qui hurle, discours moralisateur = complément de lait infantile et une maman en pleure!
Donc afin de savoir QUOI faire lors de votre séjour en maternité, voilà ce que vous devez savoir.

Je vais vous passer le coté médical de la bête, vous avez des sites très complet qui explique très bien la fabrication du colostrum Wink, ici, nous allons nous attarder à son fonctionnement Wink

:flèche1: Le colostrum est une vraie mine d'or, il contient tout ce dont bébé a besoin pour démarrer dans cette nouvelle vie, il nettoie l'organisme, le purifie, l'aide à se mettre en route.
Doté de nutriment parfait, bébé boit goulûment ce nectar divin!
Ce trésor a cependant une petite lacune (disons pour les mamans Very Happy), il ne nourrit pas bébé très longtemps, sa digestion se fait en à peine 30min, donc bébé réclame très souvent le sein, ce qui explique les inquiétudes du corps médical (voir plus haut).

Il est donc très important pour la mise en route de votre allaitement, de faire téter bébé très souvent.
Mais voilà, dans la vie c'est pas aussi facile Very Happy

:flèche: Bébé réclame le sein régulièrement, rien à faire, continuez c'est parfait, on appelle cela l'allaitement à la demande (une mise au sein au moins une fois par heure est nécessaire pour que la suite passe rapidement Wink - Rassurez vous, si vous n'avez pas la possibilité de le mettre souvent au sein pour x ou y raison, cela ne pose pas de soucis, la lactation mettra un peu plus longtemps à se mettre en place.

:flèche: Bébé ne réclame pas le sein, il dort (et oui nous aurons des actifs et des passifs), il faudra lui donner le sein, se sera un allaitement à l'offre. Si bébé dort, ne craigniez pas de lui donner le sein, il continuera à dormir tout en tétant, il n'est pas nécessaire de le réveiller Wink

Je vous déconseille de tirer votre 'colostrum', la quantité serait dérisoire, car on ne parle pas de quantité mais de qualité Wink, vous risquez de paniquer en voyant la quantité tiré et vous serez persuadé que bébé n'a pas assez de lait.

Hormis pour les bébés qui sont séparés de leurs mamans pour x ou y raisons, les prémas, il n'est pas nécessaire de tirer son lait surtout pour voir combien bébé prend Wink

Mais ce merveilleux nectar ne dure pas éternellement, ce n'est qu'une transition au second lait (tout aussi performant)

:petitcoeur: LE LAIT MATERNEL
Comme pour le colostrum, nous ne parlerons pas de fabrication technique, mais de son fonctionnement.
Sachez cependant que la lactation se met en place grâce à la succion de bébé, et de deux hormones, quand nous avons ces deux éléments en notre possession, il est extrêmement rare d'être dans l'incapacité de donner le sein à son enfant.

Une fois le colostrum 'partit', vous allez avoir la montée de lait, comment vous expliquez :réfléchir1:
C'est comme si sans prévenir, vous vous retrouviez avec du béton dans les nichons, sans savoir comment vous allez vous en sortir Very Happy
La montée de lait arrive, vous êtes envahit de lait dans les canaux, il est primordial pour un bon départ de faire téter bébé dès que vous pouvez, très souvent et surtout, surtout, sur les deux seins!

La sensation peut être différente d'une femme à une autre, mais généralement, cela se traduit par une sensation de dureté dans les seins (ils sont anormalement durs),ils sont lourds (surtout portez un bon soutien gorge, c'est très important de maintenir correctement vos seins et important, détail non négligeable, un soutien gorge agréable, sans couture, ni trop serré, ni trop grand, cela évitera les surprises Wink), vous pouvez avoir mal au niveau des aisselles, et chaque mouvement devient un vrai calvaire (agréable n'est ce pas Very Happy)
C'est un engorgement mais qui ne dure pas car bébé va téter, et la mise en route de l'allaitement va commencer.

Pour éviter ce genre de désagrément, il est important de faire téter bébé régulièrement, ainsi les canaux sont drainer, cela peut être désagréable pendant quelques jours, le temps que le corps s'adapte à la demande, mais si bébé tète souvent, cela se met en place rapidement Wink

La lactation mise en place, bébé savoure son lait qui comme le colostrum est spécifiquement adapté à ses besoins, avec des nutriments parfaitement dosés pour son organisme.
Son lait pendant la tétée va composer pour lui,hydratant au début (le lait sera alors un peu transparent, très fluide), rassasiant pour la fin (il sera épais et très jaune)

Sa composition évoluera au fil des mois, et sera toujours adapté à bébé, qu'il est un mois, six ou encore trois ans!
Quoiqu'on vous dises, son lait sera parfait pour lui, n'écoutez pas les mauvaises langues concernant la qualité de votre lait.

Les nutriments du lait maternel sont non seulement adapté à bébé mais génétiquement destiné à bébé, fascinant non?
Même si la composition reste la même d'une femme à une autre, les quantités des nutriments mais également le gout sont totalement différent d'une femme à une autre à l'inverse du lait de vache qui lui reste identique.
C'est ce qui fait de lui un lait unique pour bébé.

Le lait maternel se digère selon l'organisme de bébé entre 30min et 2h00 (se sont les minimales et les maximales), généralement, 1h30 reste la moyenne.

Beaucoup se pose la question concernant la qualité du lait maternel, s'il est assez nourrissant?
Ce qu'il faudrait se poser comme question, c'est pourquoi ne le serait t'il pas?
Comment pouvons nous se poser la question de la qualité de son lait, la vache se pose t'elle cette question?
Pourquoi un lait parfaitement adapté à bébé lui porterait préjudice?

Le mythe concernant un lait pauvre en qualité, peu nourrissant pour bébé est parfaitement ridicule, mais à mon grand regret, perdure depuis des décennies, car aujourd'hui, la société a décidé qu'il était normale de comparer du lait infantile à du lait maternel.

Biensur un lait de mauvaise qualité est rarissime surtout dans nos régions.
Pourquoi? Allez vous me dire?
Pour qu'un lait se retrouve néfaste pour l'enfant, il faudrait que la mère soit en dénutrition, et nous ne parlerons pas de maman qui mange sur le coude mais bien de maman qui ne se nourrit plus.
Même en cas de fatigue, de stress, de malbouffe, etc... votre lait sera toujours bon pour bébé.
Donc vous comprendrez pourquoi nous parlons de mythe Wink

qualité du lait maternel la copos qui change

cherry cherry



:flèche1: Le lait maternel a également un rôle protecteur pour la flore intestinale de bébé, apportant des bactéries bénéfiques afin que la construction de sa flore se fasse parfaitement.
Cela commence dès la mise en route de l'allaitement, le colostrum apporte la première vague.
Il sera ainsi protégé contre la gastro entérite ou éventuellement d'une intoxication alimentaire.
Il peut cependant l'attraper, mais les symptômes pourront passer inaperçues.

:stop1: Une seule prise de lait artificiel aussi minime soit t'elle, réduit à néant le travail du lait maternel sur la flore intestinale.
Elle mettra plus de deux semaines pour se reconstruire, si biensur, bébé ne reçoit aucune autre prise de lait infantile.
C'est d'ailleurs pour cette raison, qu'on vous conseille d'éviter les produits laitiers pendant une gastro entérite.
De ce fait, bébé n'est plus protéger à 100% et pourra attraper les virus gastriques.

:flèche1: Le lait maternel apporte également des anticorps, de toute sorte, mais ce qui est fabuleux, c'est que lorsque vous tomber malade, vos anticorps se retrouvent dans votre lait, de ce fait bébé au contact de la maladie aura de quoi se défendre Wink
Il est donc parfaitement inutile de sevrer bébé ou d'arrêter l'allaitement si vous tombez malade.
Cela va de même pour les maladies infantiles que la mère a eu étant jeune, si l'enfant est contaminé par une maladie infantile, s'il est toujours au sein, il aura les anticorps que sa mère lui apportera.

:flèche1: Il est dit que l'allaitement maternel diminue les risques d'allergie, pourtant beaucoup de bébés sont allergiques, souvent au lait de vache, je n'appelle pas cela une allergie mais une réaction normale à un aliment non adapté à l'organisme.
Les allergies sont de plus en plus nombreuses, pourtant beaucoup de bébés sont allaités, alors qu'en est t'il?
Info ou Intox?
Ce qu'on oublie de vous dire, c'est que les vaccins ont un rôle essentielle, une allergie est une réaction défensive du corps, le soucis c'est qu'en attaquant les méchants, l'organisme attaque aussi les gentils, c'est ce qu'on appelle une réaction auto immune.
Le corps attaque ses propres défenses.
Les vaccins étant composés de toxines devant affoler les défenses immunitaires, l'organisme de bébé devient alors fragiliser.
Et développer des allergies.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arween.kanak.fr
 
Le lait maternel (pollution, mise en route etc...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier de ma mise en route free -> bbox idéo
» Problème de mise en route du Hotspot
» garmin 1490T mise en route
» Mise en route box TV
» Aucunne connection apres déménagement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essai forum :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: