essai déco pour forum
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les vaccins & Les maladies

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Les vaccins & Les maladies    Ven 26 Avr - 19:03

Depuis quelques années, les gens s'interroge sur l'efficacité, la qualité des vaccins.
Il n'existe pas de livre apportant de vrai réponse, le plus souvent, les livres sont soient contre ou soit pour mais jamais centré sur le vrai problème
Devons nous vacciner nos enfants en faisant aveuglément confiance?
Les vaccins sont t'ils sans risques?
Sont t'ils efficace?
Tant de questions et peu de réponse

Ce post sera là pour aider à comprendre comment fonctionne les vaccins, les alternatives, les textes de loi, et bien d'autres encore.
Il sera long, car je vais prendre toutes les maladies, et tous les vaccins de la petite enfance jusqu'à l'adolescence.

:flèche1: Commençons par le début, à quoi sert un vaccin?
L'organisme humain a sa propre ligne de défense 'le système immunitaire', ce dernier aide à lutter contre une agression extérieure, que se soit un virus, une bactérie, ou un autre agent infectieux, il produit des anticorps qui attaquent ces intrus, on appelle cela l'immunisation.

Il fonctionne ainsi pour tous, même les aliments, l'air que nous respirons, et bien d'autres encore.
Une vraie armée très efficace.

Le but du vaccin, c'est de faire pareil, mais sans provoquer de symptôme ni de complications graves qui peuvent se développer pour certaines maladies quand l'organisme est fragilisé.

Le soucis, c'est que l'on s'est rendu compte qu'en inoculant un virus sans rien d'autres, le système immunitaire ne s'affoler pas outre mesure.
Donc pour 'stimuler' ce dernier, les chercheurs


Pour stimuler les défenses immunitaires contre une maladie sans déclencher cette maladie, on introduit dans l'organisme :

Soit une partie de l'agent infectieux qui provoque cette maladie, ou un antigène particulier de cet agent infectieux
Soit la totalité de l'agent infectieux mais sous une forme atténuée
Soit une anatoxine, c'est-à-dire la toxine de l'agent infectieux dont on a détruit la toxicité.
Si par la suite, l'individu vacciné est exposé à cet agent infectieux ou à sa toxine, les défenses immunitaires de son organisme, déjà activées par le vaccin, pourront le rendre inoffensif avant même que la maladie se développe.

Le principal ingrédient de la plupart des vaccins est donc le microbe (agent infectieux tué ou atténué) ou une partie du microbe, qui stimule le système immunitaire pour qu'il puisse reconnaître et prévenir la maladie à l'avenir.
Les vaccins renferment habituellement aussi de l'eau stérile ou une solution salée.

Enfin, certains vaccins peuvent aussi contenir :

un agent de conservation ou un antibiotique qui empêche la contamination du vaccin par des bactéries
des substances appelées stabilisants, qui permettent de maintenir la qualité du vaccin pendant son entreposage
un adjuvant, c'est-à-dire une substance qui stimule la réponse immunitaire au vaccin, ce qui le rend plus efficace.
Chaque vaccin contient une quantité infime de ces ingrédients.



Types de vaccins

Les vaccins peuvent être préparés de différentes manières.

Toutes les techniques visent à diminuer ou supprimer le pouvoir pathogène (qui provoque le développement de la maladie) de l'agent infectieux ou de la toxine contenu dans le vaccin, tout en gardant son pouvoir immunitaire.

VACCIN VIVANT ATTÉNUÉ

Vaccin contenant une forme atténuée de l'agent infectieux. Le virus ou la bactérie est atténué par divers procédés afin que son agressivité vis-à-vis de l'organisme soit faible, voire nulle.
C'est le cas des vaccins contre la rougeole, la rubéole, les oreillons, la fièvre jaune, du vaccin oral contre la fièvre typhoïde et du vaccin oral contre le rotavirus.

VACCIN INACTIVÉ (OU TUÉ)

Vaccin contenant une forme inactivée de l'agent infectieux. Le virus, la bactérie ou la toxine est inactivé (on dit aussi 'tué'), généralement sous l'effet d'un produit chimique. On évite ainsi qu'il se multiplie et provoque la maladie.
C'est le cas du vaccin injectable contre la poliomyélite, des vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'Haemophilus influenza de type b, l'hépatite A, l'hépatite B, le pneumocoque, la grippe, l'encéphalite à tiques d'Europe centrale, l'encéphalite japonaise, la méningite à méningocoques A,C,W,Y., le pappilomavirus humain, etc

Par ailleurs, les vaccins actuels peuvent également être "conjugués", c'est-à-dire qu'ils contiennent un antigène de l'agent infectieux associé à une protéine porteuse. Cette technique permet d'induire une meilleure réponse immunitaire chez l'enfant, même très jeune.

Enfin, certains vaccins récents sont fabriqués par génie génétique, c'est-à-dire qu'ils contiennent une partie du virus, de l'enveloppe du virus ou de la bactérie, reconstitué par génie génétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arween.kanak.fr
 
Les vaccins & Les maladies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des Prières (il faut avoir la foi) contre toutes sortes de problèmes
» Les maladies secrètes (Fic / Humour / Bizarre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essai forum :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: