essai déco pour forum
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 vitamine à continuer

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: vitamine à continuer   Dim 26 Mai - 8:13

Dès la naissance, on administre des vitamines à bébé, sans trop nous demander notre avis et sans nous expliquer pourquoi.
A la sortie de maternité, nous avons en main l’ordonnance de vitamines, que nous devons donner à notre bébé tous les jours et sans oublier de lui donner sous peine de sévère carence.

On se pose donc souvent des questions.
Comme :

Ces vitamines sont t’elles nécessaire ?
La réponse est oui et non.
Oui, elles sont indispensable pour notre organisme, et non, les vitamines donnés par le corps médicale est souvent artificielles, chimiques, avec une mauvaise absorption et provoquant des dégâts digestifs.

Que faire?
Votre lait ! Il suffit à couvrir tous les besoins nécessaire en vitamines, oligos, etc…. Riche en nutriment, spécifiquement adapté à bébé, avec les doses exactes pour son petit corps.
En parfaite osmose avec l’organisme de bébé, les nutriments vont exactement là où il faut aller.

Pourquoi le pédiatre en prescrit-il ?
J’aimerai vous dire pourquoi, la réelle motivation mais j’aurai tendance à dire que c’est soit de l’ignorance, soit tout simplement du business.

Le pédiatre me dit que mon lait n’apporte pas de vitamine D, fluor, et K à mon bébé, est-ce vrai ?
Je n’ai pas la prétention de dire si c’est vrai ou pas, je n’ai jamais analysé mon lait, donc nous ferons confiance au corps médical, comme je dis souvent à mes enfants, posez-vous la question pourquoi ?
Pourquoi dame nature dans sa grandeur a omis d’incorporer ces vitamines dans le lait de femme, question très pertinente non ?

Afin d’y voir plus clair, nous allons analyser chacune de ces vitamines pour comprendre leur fonctionnement, et leur nécessité.


Vitamine D
En réalité ce n'est pas une vitamine, mais plutôt une hormone qui se synthétise au contact des rayons du soleil.
(attention, les rayons peuvent passer à travers les nuages) en particulier les rayons UVB qui seront les plus important.
Cette hormone est un dérivé du cholestérol est à deux formes, la D2 appelé Ergocalciférol et la D3 Cholécaliférol.

Cette vitamine est vital pour notre organisme, elle absorbe le calcium et le phosphore via les intestins, elle peut avoir une influence sur certaines maladies.

Le lait maternel contient un faible taux de cette vitamine, souvent lié à une carence de la mère, hélas les carences en vitamine D sont excessivement nombreuses, très peu de personnes peuvent prétendre à avoir un taux idéal, l'exposition au rayon du soleil rencontre souvent des barrières comme protection d'huile solaire, ou encore l'habillement, la pollution de ce fait, le processus n'est pas fait correctement, c'est le cas souvent des bébés qui sont très bien protégé, que se soit en hiver ou en été.

On peut éventuellement faire un complément pour soit, ou compléter bébé si besoin mais une exposition régulière au soleil, suffirait à couvrir les besoins de bébé.

N'oubliez pas, on peut avoir notre dose même lorsque le temps est nuageux et que la peau à besoin de contact direct avec ces UV, une exposition journalière de dix minutes suffit amplement.

Vitamine K
De toute les vitamines, cette dernière est la plus controversé, je parle biensur de complémentation, pour certains parfaitement inutile, pour d'autres indispensable.
Le lait maternel ne contient que très peu de vitamines K, la question qu'il faudrait se poser avant tout c'est pourquoi? Donc est ce que la complémentation est nécessaire dans ce cas, et pourquoi on nous oblige si je puis dire à le faire.

Avant de rentrer dans les détails, commençons par savoir à quoi sert cette vitamine.

Ce n'est pas UNE mais plusieurs vitamines, 3 sortes de vitamines K pour être exact avec chacune une mission particulière.
Ces vitamines interviennent essentiellement dans la coagulation sanguine mais également dans le métabolisme des os et d'autres tissus.
Elles sont donc indispensable au bon fonctionnement de notre organisme, elles sont synthétisées par des bactéries ou par un apport en alimentation, elles aident à la fixation du calcium, mais également au bon entretien des articulations, mais aussi des vaisseaux sanguins, des muscles, etc... donc non négligeable.

Une carence de vitamine K est rare chez un adulte, vu qu'elle se trouve dans l'alimentation essentiellement dans les légumes à feuille vert foncé mais également par certains fruits mangés quotidiennement et que nous sommes infestés de bactéries utiles.

De plus c'est l'une des seules vitamines que notre organisme synthétise tout seul (avec l'aide de bactérie naturellement présent dans notre organisme), cela se fait donc via l'intestin grêle, seul une maladie grave du foie, des intestins ou des voies biliaires peut engendrer une carence.

Actuellement et depuis des années, on complète bébé avec de la vitamine K uniquement lorsqu'il est au sein car le lait maternel serait selon certaines personnes du corps médicales "stérile" ce qui est parfaitement absurde, car si c'était le cas, allaiter ne servirait absolument à rien Very Happy

Comme indiqué plus haut, c'est essentiellement les bactéries qui synthétisent les vitamines, il est donc important d'avoir une alimentation saine, et équilibrée, car comme vous le savez, la prise de certains antibiotique, ou d'aspirine, ou encore l'alimentation et le stress peuvent jouer sur cette flore.

Le tube digestif est loin d'être stérile, il contient énormément de bactéries, de gentilles biensur.
A la naissance, l'intestin de bébé n'héberge pas de flore, la première selle de bébé sera stérile, temporairement, cela ne dure que quelques heures, le temps que la nature prenne le relais, le premier contact sera dans l'air, apportant les premières colonisations.

Ensuite vient biensur l'alimentation, dont les bactéries seront apportées par le lait maternel qui contient des bactéries, de ce fait, bébé reçoit la dose de bactéries nécessaire afin de synthétiser ces vitamines.

Jusqu'au sevrage, le bébé va alors ingérer une population qui va s'implanter et coloniser le tube digestif, jusqu'à devenir stable.

Se sera alors un nouveau changement lorsque l'enfant commencera une alimentation solide, la flore encore toute jeunette aura de nouveaux occupants.

Il est donc important de bien faire attention à sa flore intestinale.

:fleur: En conclusion, la complémentation de la vitamine K n'est alors pas nécessaire car même si notre lait en contient que très peu (via notre alimentation), il apporte les premiers locataires pour que bébé puisse continuer le travail et synthétiser par la suite ces vitamines.

Il y a toujours des exceptions qui dérogent à la règle, et des hémorragies peuvent survenir, surement liés à un problème bien plus grave (problème de foie etc...).

Certaines mères hésitent à donner cette vitamine 'vitamine K1' car les effets secondaires sont généralement très désagréable, certaines études démontrent également qu'il serait à l'origine de Reflux Gastro Oesophagien mais ceci n'a pas été confirmé.
La prise selon les médecins est alors 'jusqu'au sevrage' pour d'autres jusqu'au deux mois de l'enfant, mais sachez que la prise de vitamine K est récente, elle est lié à certains nourrissons mort d'une hémorragie, de ce fait, on a systématiquement donné de la vitamine K dès la naissance chez les enfants nourris au sein, mais à l'époque il n'existait pas de médicament, ni de cette fameuse vitamine K en pipette, alors la question qu'il faut se poser c'est pourquoi.

Attention, ce post n'est pas là pour vous dire quoi faire, mais pour vous donner les informations nécessaire, si vous souhaitez complémenter bébé de la vitamine K pour être rassurée n'hésitez pas.


Le fluor
Le fluor, encore un sujet à controverse (il y en a beaucoup vous ne trouvez pas Very Happy), certains le considère comme un poison d'autres indispensable, qu'en est t'il réellement?
Le fluor pour allez dans la simplicité (car c'est un élément très complexe) est avant tout un oligo élément, aidant à la fixation du calcium et préviendrait des caries mais comme certains oligo, il peut être extrêmement toxique pour l'homme.
Un excès de fluor se traduit par tâche dentaire (brunâtre), malformation osseuse (ou densité trop importante ou à l'inverse trop fragile) et trouble des reins.

Selon l'OMS, le fluor n'aurait aucun intérêt pour la prévention des caries dentaire, voir pire, serait dangereux pour la santé.

:fleur: Conclusion, le fluor ne serait actuellement plus d'aucune utilité pour la prévention des caries, car les causes remportent contre les bénéfices.
Une prise naturelle de fluor (aliment, eau (pas trop fluoré) suffit largement.
De plus, selon certains dentistes du Canada, ont décidés depuis 1999, de ne plus prescrirent de supplément en fluor, que se soit via les gouttes, ou par un dentifrice en fluor.

Encore une fois, ce post est un post d'information, il ne vous dicte pas quoi faire, mais vous informe des dernières nouvelles concernant la médecine, si vous souhaitez compléter en fluor, vous êtes seule à décider.

Le fer
Nous clôturons ce post par le fer, indispensable à notre organisme, mais pauvre dans notre lait selon les médecins alors qu'en est t'il?
C'est un oligo élément présent dans la terre, élément chimique, il est vital à notre organisme pour qu'il fonctionne bien.

Le fer est avant absorbé par les intestins puis véhiculer dans le sang afin de transporter l'oxygène vers toutes les cellules, mais aussi à aider les muscles à mettre de l'oxygène en réserve, ces fonctions sont grandes, et complexe, il est donc indispensable.

Il existe deux formes de fer, le fer héminique et non héminique.
Le fer héminique est apporté par la viande, forme bien assimilé par notre organisme (quoique certaines viandes peuvent être à la fois héminique et non héminique), et la forme non héminique qui provient des végétaux moins bien assimilés.

Comme pour les autres nutriments, notre lait contient peut de fer, le fer que bébé reçoit a été essentiellement apporté par la grossesse et bébé a sa réserve de fer, il apportera son apport lors de sa diversification qui pourra s'effectuer vers l'âge de six mois.

Seule une carence sévère de la mère devra après vérification du sang, apporter un apport suffisant à bébé afin qu'il ne soit pas carencé.

Lorsque la mère allaite, on lui conseille de prendre du fer 'chimique, médicamenteux', c'est une erreur, notre organisme ne peut le supporter, d'ailleurs bébé ET la mère ne se sentent pas bien avec cet apport, le mieux reste l'apport naturel (viande rouge essentiellement, ou nutriments biologique comme de la spiruline, etc....)

:fleur: Si vous pensez que bébé a une carence en fer, n'hésitez pas à faire une prise de sang pour vérifier son taux, en dehors, ne complémenter pas sans cette information.
Car un excès de fer peut être dangereux.
Privilégié l'alimentation que les compléments de pharmacie et si bébé est petit, voir le complément le plus naturel possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arween.kanak.fr
 
vitamine à continuer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Continuer un itinéraire après un arrêt.
» ILARIA ∞ Le Bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède déjà
» Défrag impossible
» Problème install office
» Création d'un parcours avec Base Camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essai forum :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: