essai déco pour forum
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Favoriser sa lactation

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 14
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Favoriser sa lactation    Mer 10 Avr - 11:59

Il n'est pas rare de voir une maman demander conseil sur les forums pour savoir comment augmenter sa lactation parfois avant même d'avoir mis bébé au monde.
Les inquiétudes de ces mamans sont souvent dû aux judicieux conseils de la famille 'Oui mais tu sais, je suis tombé à court de lait, je n'en n'avais plus', ou 'Ton lait sera meilleur', des inepties qui induit la maman en erreur!

Alors as t'on besoin de prendre des compléments pour favoriser la lactation?
Si je ne prends rien est ce que ma lactation sera bonne?
Peux t'on se passer de complément pendant l'allaitement?

Il faut savoir que dame nature a tout prévu, si vous avez du lait dès le départ, il n'y a aucune raison pour que cela change!
Fabriquer un être humain est 100 millions de fois plus complexe que la fabrication de son lait!
Donc gardez en tête que si vous avez réussi à mettre au monde un magnifique bébé, lui fabriquer son lait sera très facile.
Seule le manque de confiance, vous mettra des bâtons dans les roues!

Donc il est parfaitement inutile de prendre des compléments, pour avoir du lait, comme il n'est pas nécessaire de boire 3L d'eau, de boire du lait de vache ou encore je ne sais quoi pour avoir du lait!
Vous avez du lait! Bébé s'en charge, le meilleur galactogène qui soit au monde Very Happy

Les galactogènes (aide à la lactation) sont là pour vous aider en cas de soucis 'technique', lorsque vous avez repris le travail, quand un soucis de santé apparaît, ou quand vous êtes éventuellement stressée.
Ils peuvent donner un coup de fouet à votre allaitement qui fait grise mine dans ces cas là.

Vous avez des femmes qui n'en prennent jamais (j'en fait partie) et qui n'ont aucun soucis avec leur allaitement même en étant malade.
Généralement, bébé peut devenir grognon car cela ne va pas à son rythme mais cela ne dure pas.

Si vous avez besoin un jour de prendre un galactogène, il est conseillé d'en prendre un par un, plutôt que 3 en même temps.
Le corps s'y habituera vite et cela ne fonctionnera pas forcément. Vous pouvez également les alterner ainsi pas d'accoutumance possible Wink

Attention également à la prise de galactogène non nécessaire, en prévention, c'est comme prendre du paracétamol pour prévoir la douleur, lorsque la douleur est là, l'effet escompté n'est plus.

Avant de prendre un galactogène, voyez si cela est nécessaire (baisse de lait ou reprise de travail pour donner un coup de pouce à votre tirage)
Vous pouvez si vous le souhaitez, prendre des galactogènes naturels comme le quinoa, lentille etc... dans votre alimentation mais seulement si cela est nécessaire!
Faites vous confiance Wink

:stop1: Le galactogyl est essentiellement composé d'eau et de sucre, son coût est assez important, il n'est pas nécessaire!

:petitcoeur: Le point positif de certaines tisanes ou préparations, c'est qu'elles peuvent soigner autre chose comme une gastro 'le fenouil, le basilic, l'origan' sont d'excellent atout dans ces cas là!

:flèche1: Les aliments naturellement galactogènes :

:petitcoeur: Le fenouil sauvage
:petitcoeur: L'origan
:petitcoeur: La quinoa
:petitcoeur: Le malt d’orge
:petitcoeur: Les topinambours cuits
:petitcoeur: La coriande
:petitcoeur: L’ortie
:petitcoeur: Galega
:petitcoeur: Cumin
:petitcoeur: Anis vert
:petitcoeur: Aneth odorant
:petitcoeur: Basilic
:petitcoeur: Verveine officinal
:petitcoeur: Houblon (à évitez si vous êtes déprimée)
:petitcoeur: Les lentilles (censé d'après les croyances populaires d'épaissir le lait maternel)

:flèche1: L'homéopathie
L’homéopathie à fait ses preuves en matière d’allaitement (que se soit pour sevrer ou pour augmenter), l’homéopathie est une médecine spécifique, et la baisse de lait aussi, l’homéopathe pourra ciblé votre problème et ainsi votre lactation pourra reprendre
Si vous n’avez aucun effet au bout de 48 heures, c’est que le remède n’est pas pour vous
Je vous invite à prendre contact avec un homéopathe, lui seul sera vous donnez un traitement adéquate.

:stop1: Depuis quelques années, on a tendance à donner aux mamans de la dompéridone aussi facilement qu'on donne un bonbon!
C'est une pratique que je ne cautionne pas.

Le dompéridone reste un médicament, il ne doit pas être conseiller pendant un allaitement, même lorsqu'il y a une baisse de lait.
Il y a assez de galactogène sur terre pour l'utiliser.
De plus, si les autres galactogènes ne fonctionnent pas, il serait intéressant de voir si ce n'est pas purement 'psychologique', (effet placebo) pourquoi?
Mon expérience : Pendant des années, j'ai été sous l'emprise de cette molécule, non pas pour l'allaitement mais pour les nausées, dès que j'en avais une, automatiquement, je prenais un cachet! Deux minutes après, je n'avais plus de nausées!
Il m'a fallu des mois pour m'en séparer!

Il apporte une certaine dépendance, ne résout pas le problème, et une fois que la maman veut arrêter, elle se retrouve avec une baisse de lactation! Cela devient un cercle vicieux!

:flèche1: A l'heure actuelle,même si certains sites, et association affirment que la prise de dompéridone est absolument sans danger, il est prématuré, voir inconscient de l'affirmer sans preuve, à ce jour, la prise de dompéridone à long terme ne permet pas de connaitre les effets sur l'organisme que se soit pour la mère ou pour l'enfant.
Il faut plusieurs décennies pour connaître les méfaits d'un médicament sur l'organisme, donc méfiance, avant de l'utiliser posez vous la question si vous en avez réellement besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arween.kanak.fr
 
Favoriser sa lactation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essai forum :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: